La migraine se rencontre également chez lʼenfant.

  Chez l’enfant, il y a autant de petits garçons, que de petites filles migraineuses.

La présentation clinique de la migraine de l’enfant n’est pas la même que celle de l’adulte.

La crise de migraine se différencie de celle de l’adulte par une durée plus courte et une localisation souvent bilatérale et frontale de la céphalée (mal à la tête). Une pâleur est souvent signalée dès le début de la crise.

Chez l’adolescent, la présentation clinique se modifie pour se rapprocher de celle de l’adulte.

Les enfants peuvent également présenter des tableaux cliniques qui ne se traduisent pas sous la forme d’une céphalée, mais sous la forme d’autres symptômes évoluant également sous formes de crises : vertige bénin récurrent, douleurs abdominales récurrentes appelée  «  migraine abdominale », vomissement cycliques, .. ; pour toutes ces formes de "migraine sans céphalée", le diagnostic de migraine ne sera évoqué que quand les autres causes de ces tableaux auront été éliminées.

  Ce que l’on appelait avant «  crises de foie » ou «  crises d’acétone » sont considérées aujourd’hui comme de véritables crises de migraine.